Le projet de constitution d’un consortium autour du projet Symogih.org présenté aux DH 2016

Le projet symogih.org : vers un consortium international

La croissance du projet symogih.org, une plate-forme modulaire ouverte pour le stockage d’informations et de textes géo-historiques impliquant 16 projets en cours et une cinquantaine d’utilisateurs, nécessite de reconsidérer l’évolution de l’architecture de la plate-forme et la construction d’une communauté plus structurée d’utilisateurs internationaux. Le poster présente une proposition pour l’évolution de la plate-forme, tant pour le domaine technologique que pour la gestion de projet, et d’appeler à une collaboration internationale qui pourrait fonctionner comme un consortium.

Voir le poster

Le projet symogih.org présenté aux journées Humanités numériques et données ouvertes

Parmi les posters retenus lors des Journées Humanités numériques et données ouvertes les 24-25 mai 2016 à Lyon, a été présenté le poster autour du projet symogih.org, un système modulaire de gestion de l’information historique présenté.

Le projet symogih.org a conçu une plateforme modulaire et ouverte pour héberger les informations géo-historiques. La plateforme, accessible par le web, permet aux chercheurs de partager leurs données et leurs textes dans un environnement collaboratif et de produire ainsi des données structurées concernant tous les champs historiques. La richesse et l’hétérogénéité de l’information partagée requiert un modèle générique de données qui a été conçu avec la méthode Merise et intégré dans une base de données relationnelles PostgreSQL à laquelle les utilisateurs se connectent par une application web. En parallèle, le projet symogih.org a déployé un environnement pour analyser, partager et publier des textes encodés en XML/TEI en utilisant la plateforme eXist-db. L’annotation sémantique des entités nommées et des unités de connaissance est accomplie en reliant les balises sémantiques définies en ligne avec la Text Encoding Initiative (TEI) aux ressources créées dans la base de données relationnelles. L’ensemble du système est interopérable et en cours d’alignement avec d’autres ressources du web des données et référentiels d’autorité. Une portion croissante des informations sont accessibles au format RDF par un point d’accès SPARQL par un point d’accès SPARQL, permettant une interrogation des données du projet symogih.org et, en même temps, de celles issues d’autres entrepôts du web des données.

Pour voir le poster

Le projet d’édition critique des Mémoires de Léonard Michon (ou Journal de Lyon) présenté au Congrès TEI 2015 à Lyon

Interconnexion du contenu textuel et des données historiques : « Journal de Lyon (1715-1744), édition critique

Le projet d’édition critique des Mémoires de Léonard Michon (ou Journal de Lyon), chronique lyonnaise en 7 volumes conservée aux Musées Gadagne de Lyon, souhaite s’inscrire dans le tournant des humanités numériques afin de mettre à profit la puissance computationnelle au sein d’un projet de recherche. Développé en collaboration avec le Pôle Histoire numérique du LARHRA (UMR 5190), ce projet vise à diffuser en ligne l’édition d’un manuscrit du XVIIIe siècle. Pour sa version numérique, la transcription du texte a été faite selon la formalisation XML/TEI. Y sont décrits non seulement les éléments structuraux du texte mais aussi les éléments qui intéressent plus particulièrement la recherche historique, à savoir les entités nommées, les dates et les lieux. Par ailleurs, le LARHRA dispose d’un système d’information (symogih.org) pour centraliser de manière collaborative et cumulative les informations historiques extraites de l’étude des sources. Il était important de pouvoir relier ce travail d’édition et d’encodage avec les données biographiques, relationnelles et factuelles collectées, c’est pourquoi nous utilisons des identifiants uniques déréférençables à l’intérieur même des balises XML/TEI. De cette manière, à l’issue du développement du site Internet de l’édition critique (http://journal-michon.symogih.org), il sera possible de présenter aux lecteurs une version augmentée de ce texte en proposant, par exemple, les extraits de texte se rapportant à une entité nommée accompagnés des données historiques recueillies et éventuellement enrichies par des référentiels extérieurs. Le poster vise à présenter un exemple d’articulation entre une édition de source en XML/TEI et son apparat critique constitué selon les méthodes du projet symogih.org.

Voir le poster